Infos pratiques

Tél. 02 41 58 21 25

oui-ouitworld@wanadoo.fr
Le Logis de Bel-Air
49310 St Hilaire du Bois

Conseil sur l’alimentation

Le cochon d’inde est un rongeur herbivore.
L’alimentation de votre cochon d’inde doit se présenter sous la forme de morceaux dure et croquant.
Il ne consommera jamais de poudre ni de purée.
Sa ration journalière doit lui apporter toutes les fibres, protéines, oligo-éléments et vitamines dont il a besoin pour vivre. L’idéal serait de le nourrir exclusivement de foin, de fruits et de légumes en parfaite condition de fraîcheur.

Malheureusement, cette solution est exigeante et très couteuse.
C’est pourquoi les éleveurs utilisent généralement un aliment sec, ce qui n’empêche pas de faire parallèlement des apports de produit frais.

Les vitamines sont d’une grande importance.
Comme l’homme, le cobaye ne synthétise pas la vitamine C, c’est pourquoi il est conseillé d’utiliser un aliment conçu spécialement pour les cobayes et donc enrichi en vit C.
Le dosage idéal est de 1000 mg de vit C par kg.

Attention. Un surdosage est toujours plus dangereux que le manque. Pour le foie et les reins, il est préférable de ne pas utiliser de formulation supérieure à 1500mg en vit sauf dans le cadre d’une utilisation thérapeutique à durée déterminée.

Boisson :

Si le cobaye ne mange que des produits frais, il ne boit pas ou très peu. Au contraire dès que son alimentation est composée de produits secs, il est impératif de lui mettre à disposition de l’eau potable et de la renouveler régulièrement. A l’élevage, nous utilisons des gamelles et non des biberons. En effet, par l’usure de l’embout, ils finissent généralement par fuir. Afin d’éviter une catastrophe en cas de renversement, les gamelles en terre cuite ne sont pas remplies entièrement.

A proscrire : la pomme de terre crue. Elle contient de la solanine qui est une substance toxique pour le cobaye.

Fibres :

L’alimentation est basée sur le foin qu’il faut distribuer à volonté pour toute la journée. Idéalement il est souhaitable de l’étaler dans leur cage chaque jour. (Apport de fibre essentiel pour sa santé).

Le surplus non consommé servira de litière douillette mais peu absorbante. Pensez à changer régulièrement la litière c’est à dire tout les 8 à 15 jours en fonction de la concentration des animaux.
Rappel : Ne jamais oublier de mettre de l’eau propre et de la changer régulièrement.

Aliments sec :

Les mélanges colorés :

Le monde des aliments pour animaux domestique est un vaste marché où toutes les solutions sont bonnes pour faire du commerce. Les fabricants rivalisent d’idées pour attirer les consommateurs que nous sommes.
STOP !
Certaines compositions relève plus de la grande gastronomie que de l’alimentation des cobayes. Il est ridicule et inutile de proposer des formule avec de la banane, du raisin en passant par de la betterave « rouge » s’il vous plait …..
Les cochons d’inde trient leur nourriture, ils goûtent et sentent les aliments. Tout ce qui ne leur plait pas finit dans la litière. C’est un gigantesque gaspillage !

Les Mélanges « granulé-graines »

L’idée de départ est bonne car elle consiste à mélanger un aliment extrudé avec un mélange céréalier. Cela permet de réduire le prix de revient. Le souci, c’est que l’aliment extrudé contient généralement déjà des céréales et que « surprise » , le mélange de graines contient souvent du blé pur, aliment fortement déconseillé pour les cobayes !!!

L’Aliment sous forme extrudé :

Le granulé extrudé est un aliment sec et dur produit par pressage à 70°C. Sa composition, sa forme et sa couleur sont homogènes. Il est obtenu après mélange des différents composants de la formulation souhaitée. Il est possible à tout moment de faire des modifications de composition sans modifier l’apparence du produit final. Les ingrédients les plus appétant sont mélangés au moins bon de gout pour faire un mélange homogène. Il est également possible de rajouter des aromes sur certaines formules pour masquer le mauvais gout des vitamines par exemple.

Proposition de ration par saison :

Le foin et le granulé servent d’alimentation de base. En période propice, les apports de verdure permettent de réduire la consommation de granulé. Cependant, il est souhaitable de faire des apports réguliers en produit frais et seulement après une phase de transition alimentaire. A la belle saison il est également tentant de nourrir les cobayes exclusivement avec de la verdure. Attention, c’est une alimentation naturelle mais pas toujours aussi équilibrée et aussi riche qu’on le pense. Il est préférable de maintenir un pourcentage de granulé dans la ration pour éviter les déséquilibres alimentaires.

Fruits et Légumes

Liste des légumes et fruits pouvant être proposés :

Vous pouvez donner

  • Poivron
  • Fenouil
  • Radis
  • Céleri Rave
  • Céleri
  • Carotte
  • Pissenlit
  • Betterave
  • Salade
  • Fanes de carottes
  • Courgette
  • Pomme verte
  • Concombre
  • Chicon/Endive
  • Salades
  • Aubergine
  • Orange
  • Pamplemousse
  • Melon
  • Poire
  • Pomme
  • Foin
  • Cresson

A donner avec prudence

  • Persil
  • Brocoli
  • Choux de Bruxelles
  • Petits pois cru
  • Feuille de betterave
  • Liseron
  • Déchets de cuisine
  • Haricots verts
  • Choux blanc
  • Chou frise
  • Chou rouge
  • Salsifis

Nourriture dangereuse ou à éviter

  • Pain sec
  • Pomme de terre
  • Germes de pommes de terre
  • Fanes de pommes de terre
  • Oignons
  • Pain frais
  • Pépins de fruits
  • Bouton d’or
  • Fruits trop mûrs
  • Ciguë
  • Colchique
  • Digitale
  • Fougère
  • Morelle
  • Mouron bleu
  • Mouron rouge
  • Rhubarbe
  • Sucrerie
  • Herbe de tonte
  • Aliments mouillés
  • Eau stagnante

Vous avez maintenant toutes les clés pour nourrir votre compagnon. N’oubliez pas qu’un excès est toujours plus grave qu’une carence. Bon élevage à tous.